Fête de la Saint-Jean - Origines et Histoire

Fête de la Saint-Jean - Origines et Histoire

La fête de la Saint-Jean est considérée comme l'une des plus spéciales et des plus magiques du calendrier. La fin du printemps et la célébration du solstice d'été dans l'hémisphère nord, ainsi que de l'hiver dans l'hémisphère sud, marquent cette date de grande tradition tant en Europe qu'en Amérique du Sud : l'Espagne, la Bolivie, le Paraguay, le Chili, le Venezuela, le Pérou et le Brésil sont quelques-uns des pays où la Saint-Jean est le plus célébrée.

La Saint-Jean est une fête païenne qui porte un nom religieux. Pourquoi cette fête est-elle si magique ? Feux de joie et feux d'artifice illuminent la nuit de la célébration de la de San Juan : c'est une date qui a une histoire et dont les origines doivent être connues. Pour tout savoir sur la fête de la Saint-Jean et l'origine des feux de la Saint-Jean, entre autres curiosités, chez toutCOMMENT nous vous conseillons de vous installer confortablement afin de poursuivre la lecture de notre article.

Origine de la fête de la Saint-Jean

Pour déchiffrer l'origine de la Saint-Jean, il faut remonter à des milliers d'années en arrière, lorsque le soleil était vénéré, car il était considéré comme l'un des dieux et le roi des astres. Avec l'arrivée du christianisme, la fête a été modifiée au fil du temps, mais elle conserve toujours la même essence.

Selon la Bible, le 24 juin est la date qui marque la naissance de Saint Jean-Baptiste. Son père, Zacharie, a ordonné qu'un feu de joie soit allumé pour annoncer la naissance de son fils Jean. Le christianisme a progressivement assimilé cette tradition, l'adaptant à son calendrier. C'est pourquoi la tradition d'allumer des feux de joie - ou feux de la Saint-Jean - est liée à la naissance de Saint Jean-Baptiste.

Selon la tradition païenne, les feux de joie étaient allumés pour donner plus de puissance au soleil, car on considérait qu'après le jour le plus long de l'année, il commençait à perdre de sa puissance et les jours tendaient alors à se raccourcir.

Date de la Saint-Jean

La date marquée sur le calendrier pour la Saint-Jean est le 24 juin. Ce jour est un jour férié dans certains pays comme l'Espagne, mais la célébration sociale en tant que telle fait généralement référence à la nuit du 23 juin : elle est connue sous le nom de fête de la Saint-Jean ou tout simplement nuit de la Saint-Jean.

Il s'agit d'un jour férié régional en Espagne car il n'est déclaré jour férié que dans certaines communautés autonomes, à savoir la Catalogne, la Galice et la Communauté valencienne. Cependant, dans certains pays, il est célébré différemment : par exemple, en Argentine, on célèbre le solstice d'hiver (San Juan) dans la nuit du 21 juin.

En France, l'iconique fête de la musique, chaque 21 juin, marque la célébration du solstice d'été d'une certaine manière, puisque l'on fête le passage du printemps à l'été. Chaque région en France a sa façon propre de célébrer cette nuit, bien que cela reste dans les traditions évoquées.

Pourquoi célébre-t-on la Saint-Jean ?

La Saint-Jean est fêtée pour commémorer l'arrivée du jour avec le plus d'heures de soleil de toute l'année, c'est-à-dire le plus long. C'est l'arrivée du solstice d'été dans l'hémisphère nord, une grande tradition dans des pays comme l'Espagne, la Norvège, le Portugal, la Suède, le Danemark et la Finlande. Vous pouvez lire ici ce qu'est le Solstice d'été : définition et symbolique.

En Amérique latine, la nuit de la Saint-Jean est également associée à d'anciennes légendes et traditions dans différents pays comme l'Argentine, le Chili, le Brésil, l'Équateur, Porto Rico, le Pérou et le Venezuela.

Une autre raison pour laquelle Saint Jean est fêté est qu'avec la naissance du christianisme, de nombreuses traditions païennes ont été absorbées par le calendrier chrétien. C'est pourquoi la commémoration de saint Jean est associée à un événement exclusivement chrétien : la naissance de saint Jean-Baptiste, qui, comme le rappelle la Bible, a eu lieu le 24 juin. Saint Jean est le seul saint pour lequel une fête est célébrée le jour de sa naissance. Il est plus courant de célébrer les anniversaires de leurs décès, ainsi que le transfert de leurs reliques.

Il s'agit également de l'occasion de fêter les moissons et les récoltes.

Comment se célèbre la Saint-Jean

Chaque territoire du monde a ses propres coutumes pour la célébration de la nuit de la Saint-Jean, mais dans pratiquement toutes il y a un dénominateur commun : la présence du feu. Le symbolisme du feu est double :

  • Le feu représente l'occasion de purifier tous les péchés accumulés par le peuple, de laisser derrière soi le mauvais, de repartir à zéro et de se relever.
  • Ainsi, le soleil, astre fondamental dans la vie de l'être humain, est vénéré. Par extension, se fête également le grand retour de la lumière de l'été.

En raison de son symbolisme, dans de nombreuses régions du monde, comme la côte est espagnole, le feu est le principal protagoniste : d'immenses feux de joie sont allumés sur les plages, et les gens osent sauter par-dessus dans l'intention de se purifier, tout comme d'autres écrivent leurs souhaits sur du papier pour les brûler dans le feu. La tradition veut que l'on lance des pétards et des feux d'artifice.

Une autre forme de célébration consiste à lancer des lanternes en papier dans l'air ou des lanternes qui portent les illusions et les souhaits de chacun jusqu'au sommet du ciel. Et le feu n'est pas le seul élément de la célébration de la Saint-Jean, puisque l'eau en est aussi un protagoniste : certaines personnes se baignent dans la mer en croyant que cela leur assure une bonne santé pour le reste de l'année. Même dans d'autres régions côtières, la tradition veut que l'on saute 7 vagues juste au coup de minuit pour que tous les souhaits soient exaucés.

Un des derniers protagonistes de la Saint-Jean : les cendres, inévitablement liées au feu. Certains amoureux sautaient par-dessus pour assurer leur amour sur toute l'année, dans d'autres régions la tradition veut que les personnes célibataires tournent 9 fois autour des cendres ou du feu afin de trouver un mari ou une femme au cours de l'année. Comme il a été spécifié précédemment, chaque région de l'hexagone fête la nuit de la Saint-Jean à sa manière et selon ses propres traditions, reprenant celles déjà existantes pour cette nuit de solstice. Nous verrons, à plusieurs endroits en France, des feux de joie se construire spécialement pour cette célébration et être allumés seulement à la tombée de la nuit. Essentiellement, la Saint-Jean était célébrée parmi les plus jeunes, c'est aussi une fête pour la jeunesse, intégrant à part entière le feu traditionnel, danse et musique. En France, jusqu'à l'année 1648, le roi était celui qui était chargé d'allumer le feu de la Saint-Jean, cela s'est fait depuis le Moyen-Âge.

Pour en savoir plus sur d'autres célébrations et fêtes traditionnelles, nous vous enjoignons à lire ces autres articles de toutCOMMENT :

  • Quelle est l'origine du Carnaval
  • Quelle est l'origine de la Saint-Valentin
  • Quelles sont les fêtes les plus populaires en Espagne

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Fête de la Saint-Jean - Origines et Histoire, nous vous recommandons de consulter la catégorie Fêtes et Célébrations.